• MAIRIE - Information

    COVID-19 : Interdictions d'accès à certains lieux publics dans le département de l'Yonne.

    Face au constat d'un certain relâchement de certains de nos concitoyens dans le respect des règles de confinement, le préfet de l'Yonne à pris des mesures de restrictions des déplacements dans certains lieux publics, susceptibles de générer des regroupements de personnes.

     Par arrêté préfectoral du 9 avril 2020, le préfet de l’Yonne, a pris des mesures interdisant l’accès à certains lieux du département. Lien ici

    En effet, en dépit de toutes les mesures de confinement déjà en vigueur, de nombreux lieux sont encore trop fréquentés. Face à ce constat, cet arrêté interdit la fréquentation de nombreux lieux publics. A compter du 10 avril et jusqu’au 15 avril inclus, sur l’ensemble du département, est désormais interdit l’accès du public aux forêts domaniales et massifs forestiers, plans d’eau, plages et berges aménagées ou non pour la baignade ou autres activités, lacs, étangs, parcs, jardins publics, promenades, sentiers pédestres, tout type de chemins dont les chemins de randonnée et pistes cyclables. Sont également interdits tous les rassemblements festifs ou de loisirs, tels que pique-niques, barbecues, jeux collectifs, etc.

    Cette interdiction s’applique aux déplacements brefs (permis dans la limite de une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile), liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, soit aux besoins des animaux de compagnie : aux piétons, cyclistes, véhicules non-motorisés et véhicules récréatifs (moto cross, quads, etc …..).

    Ces mesures s’appliquent sur l’ensemble du territoire du département de l’Yonne, à tous les espaces cités ci-dessus, qu’ils soient publics ou privés mais ouverts à la circulation publique.

    Le préfet de l’Yonne appelle donc solennellement tous les icaunais à rester chez eux.

    Les professionnels de santé, les personnels des sociétés privées dûment habilités par l’ONCFS et les agents des services publics sont exclus de ces dispositions, dans le cadre du strict exercice de leur activité professionnelle.

    Les forces de police et de gendarmerie veilleront tout particulièrement au strict respect des mesures de restriction des déplacements.

    Pour rappel, tout manquement à ces dispositions est susceptible d’être sanctionné par une peine d’amende de 135€, 200€ en cas de récidive et lorsqu’une personne est verbalisée à plus de trois reprises dans les trente jours, elle encourt 6 mois de prison et de 3 750 euros d’amende ainsi que deux peines complémentaires, l’une consistant à un travail d’intérêt général, et l’autre à une suspension du permis de conduire pour 3 ans maximum.

    Le préfet de l’Yonne en appelle à la responsabilité de tous. Chaque jour, chaque heure compte pour sauver des vies. La règle est de rester chez soi, afin de se protéger et protéger ses proches. Il appelle à la responsabilité de chacun : «Ne pas sortir, c’est contribuer le plus efficacement à la lutte contre le virus».